DELPHINE DARAÎCHE

Delphine Daraîche 

Je raconte mon cœur 

2020, plâtre et bois 

140 x 105 x 5 cm 

 

Prix Excellence du parcours

Prix "Coup de cœur" du RÉÉCSH

Ma démarche artistique porte sur le corps et l’identité. J’adopte des techniques variées afin de présenter ce thème, mais tout en centralisant l’idée autour du regard, que ce soit le regard de l’autre ou même mon regard personnel sur certaines choses. Le fil conducteur constitue donc ma vision ; j’entends par là mon opinion et mon regard sur des aspects propres à l’humain.  

Je raconte mon cœur aborde la thématique du regard sur soi-même. Cette grande murale composée de 300 yeux en bas-relief est un autoportrait, une introspection sur l’art d’être vulnérable. L’œil clos est un symbole de fermeture, d’une certaine retenue et d’un refus de faire face à la réalité. Je décris l’œil comme étant un voile, un filtre qui m’éloigne du moment présent, une barrière qui bloque toute émotion afin de me protéger et de minimiser mes douleurs. Par la couleur blanchâtre du plâtre et la position de repos occupée par les yeux, Je raconte mon cœur suggère un sentiment de calme. Cependant, cette émotion vécue, au premier abord, c’est un voile, une censure que j’expose aux spectateurs. L’émotion cachée, l’émotion vraie, se manifeste par un inconfort et une douleur que rend perceptibles la rigidité de cette murale ; elle ne peut pas bouger, figée sur place, comme il en est de ce sentiment ; il est ancré dans ma personne. La présentation en grille et la répétition du motif ont pour objectif de créer un impact et de donner de la puissance au sentiment caché, tout en déstabilisant le spectateur par une intimité vulnérable.  

2020, l’année de la COVID-19 © finissant.e.s seul.e.s à la maison.

  • Facebook Classic